Massage Sensuel

1382329994_558360701_1-Masaje-Antiestres-HolisticoIndu-y-Aromaterapia-Zona-GonzalitosLE MASSAGE SENSUEL

Bien-être et détente corporelle par le toucher

Effectué sur une table de massage professionnelle, ce massage hyper relaxant consiste à masser en douceur tout votre corps, du bout des pieds jusqu’au sommet de la tête, face avant et arrière, à l’aide d’une huile naturelle subtilement parfumée et légèrement plus chaude que la température du corps. Une expérience sensorielle faite de lents mouvements circulaires et de caresses légères et appuyées qui vous plongeront rapidement dans un délicieux état de relaxation et de bien-être. C’est un massage régénérant et apaisant aux bénéfices immédiats : apaisement des tensions nerveuses et musculaires, sensation de légèreté et de lâcher prise.

LE SENSUEL
59 €
30 minutes
homme/femme
LE SENSUEL
89 €
45 minutes
homme/femme

A vous de choisir la durée de votre massage :

  • 30 minutes : c’est la pause massage express entre deux rendez-vous ou pendant l’heure du déjeuner. Une parenthèse de douceur pour effacer rapidement les tensions.
  • 45 minutes : la durée idéale pour un massage super relaxant tout en douceur et en profondeur

Réservez dès maintenant votre MASSAGE SENSUEL ARCALINA ! Munissez-vous de votre carte bancaire et appelez-nous au 0249 106 019, nous conviendrons ensemble de votre rendez-vous. Pour valider votre réservation, une pré-réservation par CARTE BANCAIRE vous sera obligatoirement demandée. Le règlement aura lieu sur place le jour de votre massage. Vous pourrez régler en CARTE BANCAIRE ou en ESPECES (les chèques et les devises étrangères  ne sont pas acceptés). Bien évidemment, nous gardons une discrétion absolue sur toutes les informations confiées. Adresses email et numéros de téléphone sont conservés de façon totalement confidentielle.

Le MASSAGE SENSUEL n’inclut pas le massage du yoni et du lingam (string jetable à disposition). La masseuse reste habillée.

ARCALINA vous propose également d’autres massages : LE NATURISTELE BODY-BODY et L‘INTEGRAL.

Les commentaires sont fermés